Boko Haram : Tu as eu un début et tu auras une fin !

Avec la mise en place des forces multinationales depuis quelques mois et la mobilisation internationale, la secte islamiste Boko Haram va de plus en plus voir l’étau se resserrer autour d’elle.

Stop Boko Haram

Je tiens à préciser d’entrer de jeu que les propos qui vont suivre n’engagent que ma modeste personne.

Oui Boko Haram, tu as eu un début et tu auras une fin. Toi qui as été fondé à Maïduguri, au Nigéria en 2002 par Mohamed Yusuf (tué en 2009). Tu as pour idéologie le salafisme djihadiste, l’anti-occidentalisme et tu as pour objectif la création d’un califat régi par la charia. Tu te sers de la lutte armée, de la guérilla, des attentats-suicides, des massacres et des prises d’otages pour semer la terreur et récolter des fonds nécessaires à la continuité de tes actions diaboliques. Il faut bien le dire, tes actions ne reflètent pas ce que veut la religion musulmane, une religion de paix. Boko Haram, ton nom signifie en haoussa « l’éducation occidentale est un pêché », mais tu agis paradoxalement à cette définition.

Pourquoi utilises-tu les vêtements venus de l’occident ? Tu pourrais utiliser les vêtements que tu fabriques toi-même.

Pourquoi utilises-tu les armes fabriquées en occident ? Tu pourrais utiliser tes armes locales, des lances, des haches et des machettes.

Pourquoi utilises-tu les véhicules qui proviennent des constructeurs occidentaux ? Tu pourrais utiliser des pousse-pousse ou des brouettes fabriquées localement.

Pourquoi utilises-tu les technologies venues de l’occident pour transmettre tes messages et tes propagandes ? Tu pourrais utiliser le bon vieux tam-tam pour transmettre tous tes messages. Et la liste est bien longue.

Tu vois, Boko Haram, tes agissements sont vraiment paradoxaux et je me demande s’il ne t’arrive pas souvent d’y penser. Et même si tu le fais, tu dois bien te rendre compte que tes idéologies doivent être revues. L’éducation occidentale comme tu l’appelles, est celle qui a permis et permet à ce monde de résoudre bons nombres de problèmes du quotidien.

Au lieu de limiter tes actions au Nigéria, tu les as étendues sur ma mère patrie, le Cameroun. Tu t’attaques à nos pauvres populations de Kolofata, de Fotokol etc…  et tu sèmes la désolation derrière toi tel une catastrophe naturelle, pourtant tu n’es qu’une catastrophe de la nature. Heureusement nos vaillants soldats au front sont là pour te repousser et te montrer qu’eux aussi ont une force d’attaque capable de te décimer. Il n’y a qu’à voir le nombre de tes combattants tués par l’armée camerounaise depuis le début de la guerre que nous te livrons. Et tu n’as pas voulu t’arrêter là, tu as aussi commencé à t’attaquer au Niger et aux intérêts tchadiens.

L’arrivée des soldats tchadiens dans la guerre n’est que le début d’une vaste offensive multinationale pour t’éradiquer. C’est certainement quand tu as vu que tes actions sont de plus en plus balayées que tu as décidé de prêter allégeance le 7 mars 2015 à l’Etat islamique. Cela montre bien que tu ressens ta fin prochaine et que tu recherches un second souffle. Même le Nigéria dans lequel tu as fait ton nid « paisiblement » a décidé de se mettre en action (il était temps) pour te combattre et t’exterminer. Alors, il ne te reste plus qu’une chose à faire: jeter les armes et de te rendre.

Comme on dit en anglais « Everything that has a beginning, has an end », toute chose qui a un début a une fin.

Boko Haram, tu as eu un début et tu auras une fin!

The following two tabs change content below.
Thierry Didier KUICHEU
Jeune camerounais, vivant à Yaoundé au Cameroun. J'aime bien partager et découvrir. Je suis contractuel d'administration et cela me permet de voir certaines réalités de mon pays qui m'édifie et me donne envie de m'exprimer pour pouvoir faire bouger les choses. En tant que jeune, j'aime bien m'amuser aussi et sortir de temps en temps ou faire des petits voyages.

2 commentaires sur “Boko Haram : Tu as eu un début et tu auras une fin !

  1. Leur idéologie n’est en réalité qu’une façade parce que, à mon avis, ce qui se cache derrière ces mouvement pseudo-islamistes, c’est le pouvoir, l’argent. Il n’y a rien de religieux. Et c’est ça le plus inquiétant, parce que les puissances occidentales qui justement condamnent ces groupes barbares sont les mêmes qui, même indirectement, permettent à ces derniers de se fournir en armes, en véhicules et en technologie. Actuellement, le phénomène est devenue mondial, espérons que ça conduira à l’éradication réelle de ces groupes qui, il faut le reconnaitre, ont gagné en puissance et en audace au fil du temps.

    Je termine mon (trop) long commentaire par une remarque: tu dis « Au lieu de limiter tes actions au Nigéria, tu les as étendues sur ma mère patrie, le Cameroun ». Je pense que ce n’est pas très correcte de la dire de cette façon, comme si le Nigeria méritait de se faire attaquer par ces malades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *