Portrait d’entrepreneur numérique en Afrique : Entretien avec Josué Enganemoul du Cameroun

Si il y a bien une personne qui a marqué les esprits dans la délégation camerounaise du Yali Dakar saison 7, c’est lui, Josué Enganemoul. Le jeune entrepreneur ambitieux et persévérant, qui a fait rire plus d’une personne durant son séjour à Dakar. J’ai partagé le même village que lui et son silence se faisait très vite remarquer dans le groupe. Il a choisi de nous parler de lui et de son projet.

Qui est Josué Arcance ENGANEMOUL :

Jeune entrepreneur camerounais et apôtre de l’agro-industrie africaine. Petit fils de paysan et fils de pâtissière traditionnelle, j’ai côtoyé le secteur assez tôt. Après des études en commerce international et gestion logistique, des petits boulots et un passage raté dans le monde de la restauration, je décide en 2014 de me lancer à plein temps dans mon projet entrepreneurial.

En quoi consiste ton projet ?

Il s’agit d’AFOUP, mon projet de toujours, ma poule aux œufs d’or. L’objectif est de créer une plateforme web qui aura pour mission essentielle de connecter les acteurs de la chaîne agro-industrielle entre eux et avec les marchés. Parce que les besoins des uns sont les opportunités des autres, parce que nous ne sommes rien si nous ne nous unissons pas, je vous présente le réseau agro-industriel du futur pour vous aujourd’hui.

En tant que jeune leader africain, quel changement Josué ENGANEMOUL voudrait apporter à l’Afrique?

J’aimerais voir l’Afrique nourrir l’Afrique.

Quelles sont tes ambitions pour le futur?

Mes ambitions sont simples, impacter positivement et durablement la vie des paysans dont l’agriculture est la première source de revenue. Nous allons le faire au Cameroun et au delà.

Parle nous de ton pays

Le Cameroun: Tout simplement l’Afrique en miniature, un pays à visiter pour découvrir ses multiples richesses.

Quel message voudrais-tu faire passer aux lecteurs de cet entretien?

Ne jamais fixer des limites lorsqu’il s’agit de faire le bien ou d’impacter sa communauté. Cessez d’avoir des rêves, fixez vous des objectifs. Sachez le, le plus important dans la vie ce n’est pas le départ mais bien l’arrivée… Donc cessez de voir petit, car petit a petit on reste toujours petit. Je vous remercie.

The following two tabs change content below.
Thierry Didier KUICHEU
Jeune camerounais, vivant à Yaoundé au Cameroun. J'aime bien partager et découvrir. Je suis contractuel d'administration et cela me permet de voir certaines réalités de mon pays qui m'édifie et me donne envie de m'exprimer pour pouvoir faire bouger les choses. En tant que jeune, j'aime bien m'amuser aussi et sortir de temps en temps ou faire des petits voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *