Mylène MBALLA

Portrait d’entrepreneur en Afrique: Entretien avec Mylène MBALLA du Cameroun

Elle fait partie des médecins qui étaient présents à cette session 7 du CRL YALI Dakar, ma soeur camerounaise, Mylène MBALLA. Très dynamique et passionnée par son travail, cette jeune leader a choisi de nous parler d’elle, de son projet et de ses ambitions.

Qui est Mylène MBALLA ?

Je m’appelle Régine Mylène MBALLA, africaine du Cameroun. Médecin, titulaire d’un master en santé publique. Je suis passionnée des questions de santé communautaire, notamment de la santé des personnes du troisième âge. Egalement coordonnatrice du HAAC : Healthy Ageing Association Cameroon et membre fondateur de l’association Together. J’ai la grâce d’être la maman de la petite boule d’énergie qui est mon fils, j’aime les voyages, le sport et la bonne bouffe.

Qu’as-tu appris de nouveau sur toi grâce à la formation du YALI ?

Le séjour au CRL-YALI Dakar, a été un moment de déclic dans ma vie. Je suis arrivée le 5 juillet 2017 ambitieuse, plein de projets dans la tête, mais pourtant très peu sure d’elle. Et je suis rentrée cinq semaines plus tard, transformée, avec la rage de vaincre. J’ai compris qu’il était temps de prendre véritablement les choses en main. Surtout que j’avais déjà accusé du retard, à remettre à demain ce que je pouvais faire immédiatement ou à me laisser influencer par la peur d’échouer. Avant mon arrivée au YALI, je n’avais jamais entendu parler de développement personnel, leadership, j’y ai tout découvert et tout appris. J’ai rencontré des jeunes plein de potentiel, avec lesquels j’ai appris énormément de chose sur moi-même, sur l’Afrique et sur la vie. Je suis même rentrée avec une nouvelle nationalité : la nationalité Africaine (rires).

En quoi consiste ton projet ?

Le Cameroun est un pays qui a une population de plus de 23 millions d’habitants, dans laquelle la proportion des personnes âgées représente déjà 6,2%. Ces personnes âgées sont victimes des inégalités sociales, notamment en matière de santé. Mon projet : « Healthy Ageing » voudrait faciliter l’accès aux soins de santé de qualité aux personnes âgées, et contribuer à améliorer leur qualité de vie. Il s’agit d’un centre qui fait dans la promotion du vieillissement en bonne santé et offre des soins spécialisés, spécifiques aux problèmes du troisième âge. Nous avons pu jusqu’ici quitter de la phase d’idée pour rendre ce projet réel et actuellement nous en sommes à la constitution d’une équipe de travail, qui est réunie autour de l’association HAAC que j’ai mentionné plus haut.
En tant que jeune leader africain, quel changement Mylène MBALLA voudrait apporter à l’Afrique?
Mon constat et surement celui de plusieurs: le problème de l’Afrique, c’est l’ignorance. « Mon peuple périt faute de connaissance » Osée 4, 6. En tant que leader africain, mon défit est celui d’apporter la connaissance au peuple. Ceci dans le domaine de la santé, spécifiquement dans la préservation de la santé. Si chacun des fils de l’Afrique met sa main dans la construction de l’édifice qu’est l’éducation, alors nous arriverons bien plus vite à l’émergence, qu’aucune équation mathématique ne l’aurait prédit. Les jeunes que nous sommes doivent travailler à rendre notre Afrique meilleure, c’est notre paradis, ils ont le leur (L’occident). Notre Afrique inonde de ressources diverses, c’est à nous de les valoriser, car, jamais ils ne le feront pour nous.

Quelles sont tes ambitions pour le futur?

Cet espace ne suffirait pas pour décrire toutes mes ambitions. Mais je peux les résumer en une phrase : Contribuer à rendre le lendemain toujours meilleur pour tous.

Parle nous de ton pays, le Cameroun

Ah ! Mon beau pays, la rivière des crevettes (Rio Dos Camaroes), berceau de nos ancêtres. Pays de Douala Manga Bell, d’Ahmadou Ahidjo, de Mongo Béti, des « Têtes Brulées » (Zanzibar) et de Samuel Eto’o. 475 650 km2 de superficie, situé un peu au dessus de l’équateur, au bord de l’Océan Atlantique. Frontalier du Gabon, du Tchad, de la Guinée équatoriale, du Nigéria et de la République Centrafricaine. C’est l’Afrique en miniature, avec près de 242 langues et diversités culturelles et artistiques qui font notre richesse. Pays où il est possible manger un met différent chaque jour de l’année pendant au moins trois ans (rires). Pays du Mont Cameroun, terre d’accueil, terre fertile aux milles opportunités d’affaire. Le Cameroun n’attend plus que vous veniez le visiter et peut-être voudriez-vous y demeurer.

Partage avec nous ce que tu voudrais que les lecteurs retiennent de Mylène MBALLA

J’exprime ma profonde gratitude envers le TDK BLOG qui m’offre cette grande opportunité de parler de moi. Ce n’est pas tous les jours qu’on vous offre pareil présent. Je ne peux que lui souhaiter bon vent pour la suite. J’aimerais que les lecteurs surtout les jeunes retiennent qu’il ne faut jamais arrêter de rêver. C’est parce qu’un jour j’ai rêvé être médecin que je le suis aujourd’hui. Ensuite il faut se donner les moyens de l’atteindre, en travaillant, en mettant à profit le temps, les expériences. Et aussi les épreuves par lesquelles la vie nous donne de passer (rien n’est jamais perdu). Toujours trouver une force intérieure et supérieure nous permettant de nous relever en cas d’échec pour ne pas abandonner (ce n’est pas une option). Pour terminer je vous confie mon secret, ma force c’est « l’Abandon Total en Dieu ».

 

The following two tabs change content below.
Thierry Didier KUICHEU
Jeune camerounais, vivant à Yaoundé au Cameroun. J'aime bien partager et découvrir. Je suis contractuel d'administration et cela me permet de voir certaines réalités de mon pays qui m'édifie et me donne envie de m'exprimer pour pouvoir faire bouger les choses. En tant que jeune, j'aime bien m'amuser aussi et sortir de temps en temps ou faire des petits voyages.

1 commentaire sur “Portrait d’entrepreneur en Afrique: Entretien avec Mylène MBALLA du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *