Et si on parlait d’infidélité… 6


Une fois n’est pas coutume, pour ce billet, le sujet porte sur l’infidélité des hommes et des femmes. Pour cela, j’ai posé des questions à cinq connaissances, des deux sexes, qui ont bien voulu me parler de ce sujet en ce qui les concerne. A leur demande, leur véritable identité n’est pas utilisée (il s’agit de pseudonyme) et je leur dédie le présent article, car je sais qu’ils se reconnaitront aisément.

logo homme femme

Thomas (30 ans, jeune Camerounais)

La raison de cette infidélité ?

C’était suite à une mésentente avec ma partenaire. Cette dernière n’avait pas honoré à un rendez-vous et là il y avait une ancienne petite amie à qui je devais un pot. J’ai profité de l’occasion pour l’inviter, ce qu’elle a vite fait d’accepter et puis la rencontre s’est bien « déroulée ».

Pourrais-tu le refaire ?

Je dirais Non et Oui.

Non parce qu’au final ça ne sert véritablement à rien si on est dans une relation sérieuse, le fait d’être infidèle pourrait te faire perdre ta relation et surtout te faire vivre une instabilité terrible en matière de sentiment.

Je répondrais aussi oui. Car dans mon cas et chez la plupart de garçons d’ailleurs, le fait de rencontrer au quotidien des filles qui correspondent au style de filles que j’aime pourrait me pousser un jour à céder par curiosité à la découverte d’une aventure infidèle. Il y a un dicton très populaire qui exprime mieux cette situation : « On ne va pas manger la même nourriture chaque jour ».

Regrettes-tu ce que tu as fait ?

Bizarrement non. J’ai l’impression que ça m’a ouvert l’esprit en me faisant savoir qu’il n’y a pas grand-chose ailleurs que chez ma partenaire.

Comment cachais-tu ton infidélité à ta partenaire ?

Il n’était même pas question qu’elle le sache. J’ai gardé ça pour moi.

Hélène (27 ans, jeune Camerounaise)

La raison de cette infidélité ?

La vengeance, en fait je voulais me venger de mon copain qui venait de me tromper. Je voulais savoir si je pouvais plaire à ce nouveau garçon, il était très attirant et très convainquant. Je voulais essayer avec une autre personne.

Pourrais-tu le refaire ?

Non, je ne pourrais plus le refaire. J »ai grandi, je suis plus responsable et je sais ce que je veux.

Regrettes-tu ce que tu as fait ?

Pas du tout, car je dirais que c’est une expérience de plus dans ma vie.

Comment cachais-tu ton infidélité à ton partenaire ?

Je ne le lui ai pas caché. Je lui ai tout dit en faisant comme si c’était arrivé par hasard pour que nous soyons quittes. En fait il m’a donné l’occasion de le tromper sans toutefois avoir des remords. Et je voulais sortir avec une autre personne aussi juste par plaisir, rien de sérieux, mais j’aimais mon copain plus que tout.

Henri (28 ans, jeune Camerounais)

La raison de cette infidélité ?

Je pense qu’en tant qu’homme on est naturellement attiré par cela (Même si ce n’est pas une fatalité). On a souvent besoin de varier.

Pourrais-tu le refaire ?

Je pense que oui. Parfois cela dépend d’un certain nombre de conditions par exemple : la distance avec la conjointe, une dispute, une période d’instabilité…

Regrettes-tu ce que tu as fait ?

Parfois. Vu qu’en le faisant on attire sur soi d’autres problèmes: une fille par exemple qui vous harcèle et qui peut mettre à mal votre couple.

Comment cachais-tu ton infidélité à ta partenaire ?

En supprimant les preuves: appels téléphoniques, rendez-vous virtuels « je dois aller voir des amis… », etc.

Ariane (26 ans, jeune Camerounaise)

La raison de cette infidélité ?

Elles sont nombreuses : Attirance physique, l’argent, intérêts personnels pour atteindre un objectif, jalousie, manque d’affection, d’amour, excès de routine dans le couple, envie de nouvelles sensations avec un autre. A chacun ses raisons.

Pourrais-tu le refaire ?

Sans hésiter je dirai « plus jamais » car cela a été une erreur qui m’a permis de comprendre beaucoup de choses, le risque que je courais et qui pouvait avoir une incidence grave à la longue sur différents aspects : santé, famille et aussi religion. Tu te dis, « on ne fait que s’amuser », sans te rendre compte du danger et on ne sait pas si les sentiments de l’autre sont réels ou pas, est-il là pour satisfaire une libido, un manque d’affection ? Est-il sincère ? Se joue-t-il de moi ?, etc. Et comme tu ne peux pas avoir de réponses exactes, mieux faut mettre fin à l’idylle le plus tôt possible pour ne faire souffrir personne.

Regrettes-tu ce que tu as fait ?

Ah oui, on regrette toujours l’acte qu’on a posé, le mal et le tort qu’on a causé à l’autre, parce que pour un rien, tu risques de perdre tout ce que tu as pu construire avec ton partenaire. Tu n’as pas la conscience tranquille quelle que soit la ou les raisons de ta motivation, toujours en train de se poser moult questions « qu’est ce qui m’a pris de faire ça ? Cela en valait-il la peine ? Pourquoi lui ai-je fais cela ? Faut-il lui avouer ou pas ? » Une chose est sûre, par crainte de Dieu, on se fait une promesse de ne plus céder à aucune tentation et de rester fidèle à son conjoint

Comment cachais-tu ton infidélité à ton partenaire ?

Pour des raisons personnelles, je ne peux pas répondre à cette question.

Ray (29 ans, jeune Camerounais)

La raison de cette infidélité ?

Une attirance physique, l’envie de découvrir si on peut plaire à une fille autre que sa copine.

Pourrais-tu le refaire ?

C’est difficile à répondre mais … je dirai oui. Quand on l’a déjà fait une fois, c’est difficile de ne pas y replonger pour un homme. La tentation et l’attirance sont souvent plus fortes que la raison et cela entraîne souvent une « rechute ». Je pense aussi que les hommes ont une approche de l’infidélité différente de celles des femmes. Certains trouvent cela presque normal.

Regrettes-tu ce que tu as fait ?

Oui je regrette. Cela cause un bouleversement sentimental, on ne sait plus exactement où on en est, les cartes se brouillent dans le cerveau, on met un certain temps à se remettre, non sans souffrir. C’est dangereux pour le couple.

Comment cachais-tu ton infidélité à ta partenaire ?

En effaçant les preuves téléphoniques (appels et SMS. Mensonge sur les objets et lieux de sorties.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Et si on parlait d’infidélité…