A la découverte de l’artiste Carin Bakousse

Article : A la découverte de l’artiste Carin Bakousse
22 décembre 2020

A la découverte de l’artiste Carin Bakousse

La 2e édition du Sommet des Blogueurs qui s’est tenu du 26 au 28 novembre 2020 à Yaoundé était l’occasion pour les blogueurs d’échanger et de parler blogging. Ce sommet fut parfaitement résumé ici par le Mondoblogueur Kenfack Dirane. C’était aussi un moment de détente, avec notamment le passage de certains artistes le jour de l’ouverture. L’un d’entre eux a attiré mon attention : Carin Bakousse.

Pourquoi, me demanderez-vous. Parce que c’est un artiste originaire de la région de l’Est Cameroun, une région dont on n’a pas souvent l’habitude d’entendre parler, dans le domaine musical. Ainsi donc, son passage m’a intrigué et j’ai décidé de m’intéresser à son œuvre et son combat engagé pour la promotion de la culture de la région de l’Est Cameroun.

Qui est donc Carin Bakousse?

Carin BAKOUSSE
Carin Bakousse, artiste au style pluriel

Carin Bakousse est un jeune artiste camerounais, originaire de la région de l’Est Cameroun, plus précisément de Nguelemendouka.

Dès son plus jeune âge, il s’est mis au dessin puis à la danse. Par la suite, il a continué à étoffer sa vie d’artiste à travers la musique, la mode, le mannequinat et le cinéma (avec pour marraine Elise Kameni).

Son parcours musical

Entre 2004 et 2006, il sort un album hip hop, donc l’actuel titre « Antiseptique » sur Youtube. En 2012, il sort son single « Mitag mi nlem », puis en 2013 un album intitulé « De New-York à nguélémendouka », avec la participation de Roger Etia.

En 2016, il sort l’album « Me Keu Ne Wo » (signifie Je vais avec toi en langue Maka) avec la participation de Marthe Zambo, dans le titre « Beriga me »

Cette année 2020, il sort le single « Mon Soleil » aux sonorités traditionnelles camerounaises dont vous pouvez retrouver la vidéo ici. Ce single annonce l’album Mon soleil avec la participation des peuples autochtones.

Son combat pour la culture

En 2014, il rend effectif son projet Bertoua World Wide. Ce projet a pour ambition de positionner à l’échelle africaine et mondiale, la région de l’Est-Cameroun. Cela passe par la promotion de la culture et des valeurs de cette région, et à travers la musique et de multiples activités culturelles. Elles sont ses chevaux de bataille.

Carin Bakousse est un militant de l’intégration nationale camerounaise. Il s’exprime d’ailleurs en quelques langues locales autres que la sienne. On peut citer le Duala, l’Ewondo et des langues de la région de l’Ouest-Cameroun.

Cet artiste ambitieux n’a pas fini de faire parler de lui. Nous ne pouvons que lui souhaiter du succès dans ses différentes activités, en faveur de la promotion de la culture camerounaise, et plus précisément de celle la région de l’Est.

Partagez

Commentaires