Cameroun : 100 % Jeune, le magazine qui lutte contre le sida

Article : Cameroun : 100 % Jeune, le magazine qui lutte contre le sida
9 décembre 2020

Cameroun : 100 % Jeune, le magazine qui lutte contre le sida

Me voici, jeune lycéen il y a 20 ans, au lycée de la Cité Verte à Yaoundé. Un magazine dédié aux jeunes et à la lutte contre le sida fait son arrivée. Je le découvre comme beaucoup d’autres de mes camarades. Nous sommes attirés par le design et captivés par le message que véhicule ce magazine. Il a pour nom 100 % Jeune. Dedans, on y apprenait des anecdotes sur la vie des stars locales et internationales mais surtout, on en apprenait beaucoup plus sur le VIH/sida. A une période où certains d’entre nous étaient sexuellement actifs (je ne parle pas pour moi), c’était important.

L’histoire de 100 % Jeune

En matière de santé publique en 2000, le plus vaste défi à relever pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Afrique et au Cameroun concerne le VIH/sida. Comptabilisant plus des deux tiers du nombre global de personnes atteintes par cette infection, le continent africain se révèle le plus touché à travers le monde. S’inscrivant dans la dynamique des plans stratégiques d’urgence de lutte contre le sida, dont la cible principale est les jeunes, le Programme de marketing social, qui deviendra l’association camerounaise de marketing social (ACMS) crée 100 % Jeune, un projet qui va révolutionner la lutte contre le sida chez les jeunes.

L’évolution chronologique du magazine

Le premier magazine 100 % Jeune sort donc en 2000, en version française sur format A4 en noir et blanc. Il fait 20 pages. La toute première couverture est l’ancien milieu de terrain de football de l’équipe du Cameroun, Joel Epalle. Cette première édition coûtait 50 FCFA. Elle comportait des rubriques axées sur la santé et des rubriques fun sur les news people, des astuces et aussi une bande dessinée.

La première édition de la version anglaise de 100 % Jeune voit le jour en 2002. Elle est également vendue au prix de 50 FCFA et comporte les mêmes rubriques que la version française.

En 2010, le magazine devient quadrichromique dans les deux versions (anglaise et française). La couverture est en papier glacé et le reste des pages en format A4 couleur. Cette version est vendue au prix de 150 FCFA. De nouvelles rubriques font leur apparition : chic, jeux, bons plans, ta flamme et 100 % câble.

2016 : le magazine connaît sa troisième évolution, avec la réduction du format A4 en B5, format de poche. De nouvelles rubriques font leur apparition telles que psychotest, miroir, héritage… Le mag fait désormais 16 pages et se vend à 200 FCFA.

En 2017, le magazine devient unique et bilingue. Les deux versions anglaise et française sont fusionnées. Certaines rubriques sont désormais en français et d’autres en anglais. Le prix et le nombre de pages restent les mêmes.

Mon histoire et celles d’autres jeunes camerounais avec ce magazine

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai grandi au Cameroun avec 100 % Jeune. J’étais en classe de seconde au moment de sa sortie. Son prix (50 FCFA) le rendait vraiment abordable. Il suffisait de faire une petite économie sur l’argent de poche pour s’acheter un numéro.

Les différentes rubriques étaient intéressantes. Des informations sur le VIH/sida en passant sur les info people et les lyrics de certaines chansons phare de l’époque. Je ne ratais pratiquement pas une édition de ce magazine que je collectionnais, d’ailleurs je ne sais pas où est passée ma collection.

Ce magazine m’a beaucoup appris sur le VIH/sida et sur le comportement à adopter pour éviter cette maladie.

Tout comme moi donc, d’autres jeunes ont été marqué par ce magazine, qui fête ses 20 ans cette année 2020. C’est le cas du jeune NDINGUE Freddy : « j’ai découvert le magazine 100 % Jeune au lycée par le biais de certains camarades qui lisaient un exemplaire. Par curiosité, j’ai demandé l’exemplaire moi aussi et je l’ai feuilleté. J’ai été marqué par le contenu assez éducatif qui s’y trouvait, surtout les conseils autour de la lutte contre les IST/MST. Ce magazine m’a grandement aidé à éviter les dérives auxquelles sont en proie les jeunes adolescents.« 

Comme Fredy, d’autres jeunes et moi, nous ne pouvons que souhaiter Joyeux anniversaire à ce magazine. Bon vent 100 % Jeune pour la suite de ce combat contre le VIH/sida au Cameroun.

100% Jeune

A travers le site web dédié notamment à 100 % Jeune, les jeunes peuvent retrouver les informations et rubriques intéressantes du magazine. Et pour les activités marquantes du mois camerounais 2020 de lutte contre le sida, c’est par ici.

Partagez

Commentaires